Comment insonoriser une pièce musique ?

Vous souhaitez avoir une pièce, chez vous, où jouer de la musique ?

Mais vous ne voulez pas déranger les voisins er qu’ils appellent la police (lol) ? Ou tout simplement (et sérieusement), vous ne voulez pas déranger votre entourage.

Vous devez insonoriser votre salle de musique.

Si vous voulez vraiment insonoriser votre pièce, vous devez adopter une approche à multiples facettes. Cela signifie utiliser une variété de techniques différentes pour isoler votre espace et bloquer les bruits indésirables.

Le processus d’insonorisation d’une pièce est réalisé à l’aide de 4 techniques :

L’ajout de masse : L’ajout de masse dans une pièce permet d’absorber le bruit et de l’empêcher de résonner. Cela peut se faire en accrochant des rideaux lourds, en ajoutant des tapis ou des moquettes, ou même en installant des panneaux de mousse sur les murs.

L’assourdissement : L’utilisation de matériaux absorbant les sons permettra de réduire le niveau sonore global de la pièce. Cela peut se faire en installant des dalles acoustiques sur les plafonds et les murs ou en utilisant des couvertures épaisses pour couvrir les fenêtres.

Le désolidarisation : Elle empêche le bruit de se propager à travers la structure de la pièce.

Colmater les fuites d’air : Le colmatage des fuites d’air autour des portes et des fenêtres empêche le bruit de s’échapper de la pièce. Cela peut se faire à l’aide de coupe-bise ou de mastic acoustique.

En suivant ces quatre étapes, vous pourrez insonoriser votre salle de musique et jouer votre musique sans déranger votre entourage.

Entrons plus en détail sur chaque point.

 

1/ Ajouter de la masse à votre pièce dédié à la musique

Ajouter de la masse à une pièce est le moyen le plus efficace de l’insonoriser. Plus les murs sont « lourds », mieux ils absorbent le bruit.

Il existe plusieurs façons d’ajouter de la masse à une pièce :

  • Accrochez des rideaux lourds : Les rideaux lourds sont un moyen facile et peu coûteux d’ajouter de la masse à une pièce. Ils permettent d’absorber le son et l’empêchent de se répercuter dans la pièce.
  • Installez des panneaux de mousse acoustique : Les panneaux de mousse acoustique sont constitués d’un matériau dense qui absorbe les ondes sonores. Ils peuvent être collés ou scotchés aux murs et aux plafonds, et sont disponibles dans une variété de couleurs et de tailles.
  • Placez des tapis ou des moquettes sur le sol : Les tapis et les moquettes sont un autre moyen facile d’ajouter de la masse à une pièce
  • L’utilisation du vinyle de masse, créer une « fausse » deuxième couche sur le mur : C’est un peu plus compliqué, mais c’est un moyen efficace d’ajouter de la masse à une pièce. Vous pouvez créer une fausse deuxième couche en fixant du vinyle de masse sur les murs existants.

Pour choisir les bons matériaux, il existe une échelle qui permet de connaitre la qualité d’isolation phonique. Il s’agit de l’indice de transmission du son (STC).

Le STC est un système d’évaluation qui vous donne une indication de la capacité d’un matériau à absorber le son.

Plus le chiffre est élevé, meilleure est l’absorption .

Par exemple, un matériau ayant un indice STC de 30 absorbera davantage de bruit qu’un matériau ayant un indice STC de 20.

 

2/ L’assourdissement de votre pièce de musique

Si vous cherchez un moyen d’assurer l’insonorisation de votre salle de musique, l’assourdissement est une excellente option. En isolant l’énergie cinétique des ondes sonores et en la transformant en chaleur, elle peut contribuer à réduire la quantité de bruit qui s’échappe de votre pièce.

Pour ce faire, vous pouvez utiliser un mastic spécial que vous allez mettre entre les deux matériaux que vous voulez isoler Vous pouvez le faire autour

  • des portes,
  • des fenêtres
  • entre 2 plaque de placo
  • entre les murs et le sol
  • entre les murs et le plafond
  • entre les poutres et les plaques de platres
  • ou de tout autre endroit où il pourrait y avoir un espace.

 

3. La désolidarisation de votre salle de musique

La désolidarisation est un autre moyen de réduire le transfert de bruit entre deux surfaces. Il s’agit d’isoler les points de contact entre les deux surfaces afin que les vibrations sonores ne puissent pas passer de l’une à l’autre.

Cela peut se faire à l’aide de divers matériaux, mais le plus courant est le caoutchouc.

Créer des cloisons doubles est un excellent moyen de désolidariser votre pièce. Cela laissera des espaces entre les deux cloisons qui aideront à bloquer le son.

N’oubliez pas, l’isolation de chaque élément de votre pièce de musique est important. Cela signifie que vous devez également isoler les montants du plancher, des murs et des plafonds. Vous pouvez le faire en scellant les espaces entre tout élément de la structure de la pièce.

L’objectif est de limiter au maximum tout type de résonnance se produisant dans votre pièce, en combinant différentes techniques. Ainsi, l’insonorisation de votre salle de musique sera aussi efficace que possible.

Vous pouvez aussi utiliser :

  • du ruban adhésif pour étanchéifier les écarts
  • clips sonores
  • des isolants en caoutchouc pour créer un plancher flottant
  • des chemins de transmission résilients pour créer des murs et des plafonds flottants.

 

4. Colmater les trous d’air

Même après que les trois premières tâches ont été accomplies, chaque ouverture dans la pièce est un bon endroit pour l’entrée du son. La dernière tâche consiste à s’assurer que toutes les fissures et tous les trous sont scellés.

Vous pouvez utiliser du calfeutrage, des coupe-froid ou d’autres matériaux pour créer un joint. Pour de meilleurs résultats, prenez votre temps pour cette tâche et assurez-vous que chaque ouverture est correctement bouchée.

Plus précisément, voici 3 idées de produits que vous pouvez utiliser pour votre colmatage :

  • Le mastic acoustique : il peut être utilisé pour combler les fissures présentes dans la pièce, ou tout autre petit trou. Ce type de mastic reste souple et flexible, évitant ainsi le risque de trous ou d’ouvertures futurs.
  • Mousse d’étanchéité : elle permet de boucher les trous d’air dans comme dans votre armoire électrique, vos fenêtres, vos portes, etc.
  • Boucher les bas de portes : ils exites plusieurs produits, plus ou moins cher, pour bloquer l’air qui passe en dessous des portes. Les bas de porte automatiques sont une bonne option pour empêcher le bruit d’entrer. Vous pouvez également utiliser un balai de porte ou des seuils pour créer un joint

 

En suivant ces étapes, vous pouvez réduire considérablement la quantité de bruit qui entre ou sort de votre pièce. L’insonorisation est un élément important pour créer un environnement paisible et relaxant dans votre maison.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *