Comment planter des pommes de terre sans se fatiguer

Avec la permaculture, les promesses de cultures abondantes ET sans effort pullulent …
Faire un potager en accord avec la nature, laisser la nature guérir les maladie de nos plants, laisser les ravageurs se faire réguler naturellement par les auxiliaires, etc …
Alors, dans toutes ces bêtises fantasmées, est-ce que la culture FACILE de la pomme de terre existe ?

Le problème, c’est que le dogme actuel de la permaculture OU du laisser faire la nature pour qu’elle fasse pousser toute seule nos pommes de terre, manque de preuve.
Les 2 techniques que nous allons voir pour planter des pommes de terre sans se fatiguer fonctionnent.

Mais, est-ce qu’elles sont les plus productives ?

Je pensais ne pas trouver la réponse et pourtant … je suis tombé sur une chaîne Youtube qui a testé les différentes techniques que je vais détailler ici. Il s’agit de « Permaculture & Agroforesterie ». Il a testé 4 techniques . Nous allons vous en décrire 2 ici, puis nous vous mettront sa vidéo qui récapitule tous ses tests.
ENFIN un permaculteur qui teste et partage ses résultats !
C’est partis !
Découvrons ensemble ces techniques, ainsi que les résultats de ce youtubeur.

 

Culture de la pomme de terre sans se fatiguer … VRAIMENT ?

Avant de rentrer dans le vif du sujet, il faut que les choses soient claires : VOUS ALLEZ ÊTRE FATIGUÉ !
Peu importe la technique que nous allons voir, elle nécessite du travail.
Alors certes, ces méthodes sont MOINS fatigantes que la méthode traditionnelle, mais elles restent tout de même physique !

Technique n°1 : Planter ses pommes de terres sur prairie


A l’automne, mettre un gros tapis végétal sur la planche de culture. Le fait de mettre ce tapis végétal durant une longue période va avoir plusieurs avantages :

  • Ramollir la terre : toute cette matière organique va mieux retenir l’humidité ety va permettre d’avoir une terre plus souple
  • Attirer la microfaune : toute cette matière organique va servir de couvert et de logis à de nombreuses petites bêtes du sol. Ces dernières vont creuser des galeries dans le sol, et ainsi l’aérer, et le rendre plus souple et poreux.

 

Cet apport massif peut être :

  • de l’herbe tondu
  • de la paille
  • du foin
  • du fumier

Bien entendu, vous pouvez mettre tous ces apports en même temps.

Si votre sol est argileux, vous pouvez passer un coup de grelinette grelinette

Avantage :

  • C’est LA méthode la plus efficace pour planter ses pommes de terre SANS se fatiguer

Inconvénients :

  • Les rendements sont plus faibles
  • Sans travail de la terre, cela favorise l’installation des rongeurs

Technique n°2 : Planter ses pommes de terre sur butte en lasagne


La culture de la pomme de terre sur butte en lasagne est lié à la permaculture.
Voici les étapes :

  • Décaisser la terre autour de votre butte.
  • Mettez la moitié de la terre sur votre butte, afin de la surélever
  • Ajouter 10cm de matières carbonés : paille, foin, bois pourri, etc. …
  • Ajouter 10cm de matières azotées : tonte, fumier frais, feuilles, etc. …
  • Répéter ce processus d’empilement des matières carbonés et azotées 2 à 3 fois
  • Posez vos pommes de terres espacé de 20 cm environ (ça dépends de la variété choisie)
  • Recouvrez le tout avec le reste de terre non utilisé

 

Avantages :

  • Vu que la butte est surélevée, grosse facilité pour récolter les pommes de terre
  • des rendements excellents (les meilleurs, d’après ce youtubeur)

 

Inconvénient :

  • La première mise en place de la butte est très longue

Son bilan (+ 2 techniques supplémentaires)

Découvrez dans cette vidéo les résultats de toutes les techniques qu’il a testé.

—–

Vous avez maintenant 2 solutions qui vont vous permettre de planter ET récolter vos pommes de terre sans vous fatiguer.
Si la seconde est la plus productive, la première est la plus facile à mettre en œuvre.

Dites nous dans les commentaires : quelle méthode vous avez choisis pour planter vos pommes de terres sans vous fatiguer ?

Auteur
Claire Dubois
Claire Dubois est une experte en immobilier avec un passé d'agent et une passion pour l'architecture. Diplômée en journalisme immobilier, elle offre sur ce site des analyses pointues et des conseils éclairés.

Laisser un commentaire