Publicité

Le ministre du Logement promet un abattement de 40% sur toutes les locations!

La crise du logement en France est une question qui préoccupe le gouvernement, et particulièrement le ministre délégué au Logement, Patrice Vergriete. Dans une récente interview avec Le Monde, il a partagé ses perspectives et plans pour atténuer cette crise. Ces plans s’étendent des crédits immobiliers aux locations en passant par la rénovation énergétique des logements.

Des crédits immobiliers plus accessibles

Patrice Vergriete et Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, ont l’intention de relancer la discussion concernant l’assouplissement des conditions d’octroi des crédits immobiliers. Ils souhaitent convaincre les banques de se montrer moins frileuses et d’utiliser toute la marge dont elles disposent. Cette démarche est en opposition avec la position prudente du gouverneur de la Banque de France, mais Vergriete affirme que le gouvernement est légitime à mener ce dialogue avec le régulateur.

Une réforme du prêt à taux zéro

Le ministre délégué au Logement a également évoqué une réforme du “prêt à taux zéro pour l’accession”, qui devrait se concentrer sur les zones tendues. Il vise à délivrer 40.000 prêts à taux zéro en 2024, soit autant qu’en 2023.

Un renforcement du bail réel solidaire

Patrice Vergriete a exprimé son intention de renforcer l’attractivité du bail réel solidaire. Pour ce faire, il envisage des subventions et des prêts bonifiés pour aider les HLM.

Une fiscalité alignée pour les locations

Par ailleurs, le ministre souhaite ne plus favoriser les locations saisonnières en alignant leur fiscalité avec celle des meublés traditionnels et des locations vides, proposant un abattement fiscal de 40%. C’est légèrement inférieur à la proposition de Bruno Le Maire qui envisageait de réduire l’abattement fiscal actuel de 71% à 50% pour les locations meublées.

Article sur le même sujet

Des Français gardent un secret incroyable : ils attendent la fin des Jeux Olympiques pour vendre leur bien ! Découvrez pourquoi !

Au cœur de l'été 2024, les rues de Paris seront inondées de touristes, venus du monde entier pour assister aux...

Lire la suite

Un outil de régulation des meublés touristiques

Pour réguler les meublés touristiques, Patrice Vergriete envisage de créer un outil de régulation à la disposition des collectivités locales.

Un calendrier inflexible pour la rénovation énergétique

Enfin, sur le sujet de la rénovation énergétique, il maintient le cap. Il rappelle que seuls 673.000 logements du parc locatif privé, dont l’étiquette énergétique est G, devront être rénovés d’ici à 2025. Il compte également simplifier les aides pour 2024 et mettre en place un dispositif d’accompagnement renforcé dans les copropriétés.

Pas d’excuse pour la transition écologique

Patrice Vergriete conclut sur une note positive et engageante : “Arrêtons de trouver des excuses pour ne pas faire la transition écologique. Nous n’avons pas à choisir entre la crise climatique et le droit à un logement décent et abordable”. Un message fort qui rappelle l’importance et l’urgence de la situation.

Source : https://www.bfmtv.com/immobilier/credit-emprunt/le-ministre-du-logement-prevoit-de-faire-passer-a-40-l-abattement-fiscal-sur-toutes-les-locations_AV-202310070259.html

Publicité

Le ministre du Logement promet un abattement de 40% sur toutes les locations!

La crise du logement en France est une question qui préoccupe le gouvernement, et particulièrement le ministre délégué au Logement, Patrice Vergriete. Dans une récente interview avec Le Monde, il a partagé ses perspectives et plans pour atténuer cette crise. Ces plans s’étendent des crédits immobiliers aux locations en passant par la rénovation énergétique des logements.

Des crédits immobiliers plus accessibles

Patrice Vergriete et Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, ont l’intention de relancer la discussion concernant l’assouplissement des conditions d’octroi des crédits immobiliers. Ils souhaitent convaincre les banques de se montrer moins frileuses et d’utiliser toute la marge dont elles disposent. Cette démarche est en opposition avec la position prudente du gouverneur de la Banque de France, mais Vergriete affirme que le gouvernement est légitime à mener ce dialogue avec le régulateur.

Une réforme du prêt à taux zéro

Le ministre délégué au Logement a également évoqué une réforme du “prêt à taux zéro pour l’accession”, qui devrait se concentrer sur les zones tendues. Il vise à délivrer 40.000 prêts à taux zéro en 2024, soit autant qu’en 2023.

Un renforcement du bail réel solidaire

Patrice Vergriete a exprimé son intention de renforcer l’attractivité du bail réel solidaire. Pour ce faire, il envisage des subventions et des prêts bonifiés pour aider les HLM.

Une fiscalité alignée pour les locations

Par ailleurs, le ministre souhaite ne plus favoriser les locations saisonnières en alignant leur fiscalité avec celle des meublés traditionnels et des locations vides, proposant un abattement fiscal de 40%. C’est légèrement inférieur à la proposition de Bruno Le Maire qui envisageait de réduire l’abattement fiscal actuel de 71% à 50% pour les locations meublées.

Article sur le même sujet

Des Français gardent un secret incroyable : ils attendent la fin des Jeux Olympiques pour vendre leur bien ! Découvrez pourquoi !

Au cœur de l'été 2024, les rues de Paris seront inondées de touristes, venus du monde entier pour assister aux...

Lire la suite

Un outil de régulation des meublés touristiques

Pour réguler les meublés touristiques, Patrice Vergriete envisage de créer un outil de régulation à la disposition des collectivités locales.

Un calendrier inflexible pour la rénovation énergétique

Enfin, sur le sujet de la rénovation énergétique, il maintient le cap. Il rappelle que seuls 673.000 logements du parc locatif privé, dont l’étiquette énergétique est G, devront être rénovés d’ici à 2025. Il compte également simplifier les aides pour 2024 et mettre en place un dispositif d’accompagnement renforcé dans les copropriétés.

Pas d’excuse pour la transition écologique

Patrice Vergriete conclut sur une note positive et engageante : “Arrêtons de trouver des excuses pour ne pas faire la transition écologique. Nous n’avons pas à choisir entre la crise climatique et le droit à un logement décent et abordable”. Un message fort qui rappelle l’importance et l’urgence de la situation.

Source : https://www.bfmtv.com/immobilier/credit-emprunt/le-ministre-du-logement-prevoit-de-faire-passer-a-40-l-abattement-fiscal-sur-toutes-les-locations_AV-202310070259.html

Publicité
Publicité