Location : dans quels types de bien devez-vous investir ?

L’immobilier locatif nourrit les ambitions de bon nombre d’investisseurs. En effet, cela offre des gages de rentabilité. Les chiffres relevés sur le marché immobilier dans différentes régions de France sont favorables à la mise en location de propriétés. Cette opération comporte néanmoins des risques qu’il faut amoindrir au maximum en faisant les bons choix. Si vous souhaitez investir dans la location, vous devez auparavant connaître les types de biens à privilégier avant de vous lancer.

Optez pour des appartements dans une métropole

Le marché de l’immobilier national est dominé en termes d’offres d’appartements. C’est l’une des informations principales communes aux enquêtes réalisées par différents organismes comme l’Insee (Institut de la statistique et des études économiques). L’achat de ce type de biens est donc une bonne idée a priori. Pour accroître vos chances de tirer profit de votre investissement, orientez-vous spécifiquement dans une grande ville.

Le besoin en hébergement est constant dans les métropoles, car l’activité économique et la densité de la population y sont fortes. Les logements T2 et T3 sont prisés des jeunes travailleurs et des couples sans enfant. Il vous faudra explorer le marché afin de trouver les appartements adaptés à votre budget et à vos objectifs dans une métropole. Vous pouvez y arriver avec l’aide de Mon Marché Immobilier ou d’autres plateformes qui mettent en lumière les offres de biens disponibles dans diverses villes.

Faites le choix de studios à l’intention des étudiants

Logement d’une seule pièce, le studio est privilégié par les étudiants du fait des loyers assez bas. Ce type de bien vous est indiqué en tant qu’investisseur, si vous avez un budget réduit et n’espérez pas un gros profit dans l’immédiat. Les studios étant destinés aux étudiants la plupart du temps, ciblez les zones universitaires pour réaliser votre achat. Vous pouvez opter par exemple pour Toulouse, Montpellier, Rennes, Strasbourg, Lyon, Bordeaux, etc.

Les communes environnantes de ces métropoles ne sont pas à ignorer. Vous y trouverez des biens à prix réduit par rapport aux grandes villes. En fixant un loyer favorable aux étudiants, vous rendrez votre offre attrayante. Signalons toutefois qu’en investissant dans des studios à l’intention du public estudiantin, vous aurez à faire face au risque de vacance locative.

De façon générale, les étudiants changent souvent de logement, ce qui impacte la régularité des revenus locatifs. Vous pourrez tout de même fidéliser vos locataires en ajustant les charges au regard des réalités du marché local.

bien investir location studio

Choisissez l’investissement dans des chalets en montagne

L’investissement locatif dans un chalet est une option à envisager si vous désirez vous orienter vers un marché où il y a peu d’affluence. Cela convient pour faire de la location saisonnière. Les chalets sont généralement destinés aux personnes qui partent en vacances à la montagne. En l’occurrence, ils sont principalement loués par les pratiquants de sports de glisse. Si ce type de bien vous intéresse, veillez donc à effectuer votre achat dans des stations de sports d’hiver qui connaissent de l’affluence. Pensez notamment à La Plagne, à Avoriaz, à Chamonix ou au Grand Massif.

Cependant, vous pouvez envisager de proposer des offres d’hébergement à un public privilégié constitué de personnes fortunées. Des stations de ski comme Megève ou encore Courchevel sont caractérisées par le prestige des restaurants et des commerces qui s’y trouvent. L’investissement dans de telles localités vous permet de profiter des avantages d’un marché restreint, mais qui peut s’avérer juteux. Par ailleurs, la mise en location d’un chalet en montagne vous offre la possibilité d’en faire une résidence secondaire durant une période de vacance locative.

Article sur le même sujet

Le guide du diagnostiqueur immobilier

Le guide d’Alain Périé : l’essentiel pour les diagnostiqueurs immobiliers

Introduction Dans le monde complexe et en constante évolution de l'immobilier, le rôle du diagnostiqueur immobilier est devenu essentiel. "Le...

Lire la suite

Laissez-vous tenter par la location de biens de luxe

Sur le marché immobilier, les biens modestes côtoient ceux de luxe. Tournez-vous vers ces derniers si vous avez d’importantes ressources à investir. Vous avez la possibilité d’acheter un bien de haut standing ou d’en construire un. La première option est la plus simple, d’autant plus qu’il sera plus rapide de trouver un château, une maison de maître, un manoir ou autre.

En revanche, le choix de la construction vous offre l’opportunité de donner un cachet spécial à votre bien. Dans l’un ou l’autre cas, vous aurez à évoluer sur un marché de niche. Pour vous assurer de trouver des locataires, il vous faudra vous associer à des agences immobilières spécialisées dans ce type de biens. Ces structures ont des réseaux qu’elles mettent au service de leurs clients.

Investissez dans les parkings

Les parkings sont souvent oubliés lorsqu’il est question d’investissement dans l’immobilier locatif. Et pourtant, ils sont intéressants à plusieurs égards. D’abord, ils sont assez faciles d’accès du point de vue financier. Dans certaines villes françaises, vous pouvez devenir propriétaire d’un parking avec moins de 10 000 euros. Vous pouvez alors effectuer cette option si vous êtes à votre premier investissement dans l’immobilier. Ce serait une façon de limiter les risques.

Précisons toutefois que dans les villes les plus en vue, les prix des parkings montent jusqu’à plusieurs dizaines de milliers d’euros. Quoi qu’il en soit, la gestion locative de ce type de biens a l’avantage de ne pas impliquer d’énormes charges. Pour information, le bail d’emplacements de stationnement relève du Code civil et non du Code de l’habitation. En effet, il n’existe pas de plafonnement des loyers. De même, en tant que propriétaire, vous pouvez établir des clauses vous autorisant à mettre un terme au contrat en cas de non-paiement du loyer.

investissement parking immobilier

Conseils pour réussir votre investissement locatif

L’investissement dans l’immobilier locatif nécessite des réflexions poussées sur les différentes options qui s’offrent à vous. Veuillez placer votre budget au cœur du projet. En fonction de ce dernier, commencez par écarter les segments de marché sur lesquels vous ne pouvez pas prétendre investir. Si besoin, sollicitez un professionnel de l’immobilier pour vous aider à définir un budget selon vos objectifs.

Par ailleurs, recourez aux plateformes d’annonces d’offres immobilières. Certaines proposent des simulateurs qui servent à évaluer la rentabilité des projets d’investissement. Ces sites sont administrés par des spécialistes à qui vous pouvez demander conseil pour effectuer un choix éclairé entre la location nue et la location meublée, entre autres.

Si vous êtes un novice dans le domaine de l’investissement locatif, l’idéal serait d’opter pour un bien peu coûteux comme un parking, un studio ou un appartement. Pour finir, prenez le temps d’étudier la fiscalité qui encadre le domaine dans lequel vous voulez investir.

Sur le même sujet

immobilier
permis de construire

Location : dans quels types de bien devez-vous investir ?

L’immobilier locatif nourrit les ambitions de bon nombre d’investisseurs. En effet, cela offre des gages de rentabilité. Les chiffres relevés sur le marché immobilier dans différentes régions de France sont favorables à la mise en location de propriétés. Cette opération comporte néanmoins des risques qu’il faut amoindrir au maximum en faisant les bons choix. Si vous souhaitez investir dans la location, vous devez auparavant connaître les types de biens à privilégier avant de vous lancer.

Optez pour des appartements dans une métropole

Le marché de l’immobilier national est dominé en termes d’offres d’appartements. C’est l’une des informations principales communes aux enquêtes réalisées par différents organismes comme l’Insee (Institut de la statistique et des études économiques). L’achat de ce type de biens est donc une bonne idée a priori. Pour accroître vos chances de tirer profit de votre investissement, orientez-vous spécifiquement dans une grande ville.

Le besoin en hébergement est constant dans les métropoles, car l’activité économique et la densité de la population y sont fortes. Les logements T2 et T3 sont prisés des jeunes travailleurs et des couples sans enfant. Il vous faudra explorer le marché afin de trouver les appartements adaptés à votre budget et à vos objectifs dans une métropole. Vous pouvez y arriver avec l’aide de Mon Marché Immobilier ou d’autres plateformes qui mettent en lumière les offres de biens disponibles dans diverses villes.

Faites le choix de studios à l’intention des étudiants

Logement d’une seule pièce, le studio est privilégié par les étudiants du fait des loyers assez bas. Ce type de bien vous est indiqué en tant qu’investisseur, si vous avez un budget réduit et n’espérez pas un gros profit dans l’immédiat. Les studios étant destinés aux étudiants la plupart du temps, ciblez les zones universitaires pour réaliser votre achat. Vous pouvez opter par exemple pour Toulouse, Montpellier, Rennes, Strasbourg, Lyon, Bordeaux, etc.

Les communes environnantes de ces métropoles ne sont pas à ignorer. Vous y trouverez des biens à prix réduit par rapport aux grandes villes. En fixant un loyer favorable aux étudiants, vous rendrez votre offre attrayante. Signalons toutefois qu’en investissant dans des studios à l’intention du public estudiantin, vous aurez à faire face au risque de vacance locative.

De façon générale, les étudiants changent souvent de logement, ce qui impacte la régularité des revenus locatifs. Vous pourrez tout de même fidéliser vos locataires en ajustant les charges au regard des réalités du marché local.

bien investir location studio

Choisissez l’investissement dans des chalets en montagne

L’investissement locatif dans un chalet est une option à envisager si vous désirez vous orienter vers un marché où il y a peu d’affluence. Cela convient pour faire de la location saisonnière. Les chalets sont généralement destinés aux personnes qui partent en vacances à la montagne. En l’occurrence, ils sont principalement loués par les pratiquants de sports de glisse. Si ce type de bien vous intéresse, veillez donc à effectuer votre achat dans des stations de sports d’hiver qui connaissent de l’affluence. Pensez notamment à La Plagne, à Avoriaz, à Chamonix ou au Grand Massif.

Cependant, vous pouvez envisager de proposer des offres d’hébergement à un public privilégié constitué de personnes fortunées. Des stations de ski comme Megève ou encore Courchevel sont caractérisées par le prestige des restaurants et des commerces qui s’y trouvent. L’investissement dans de telles localités vous permet de profiter des avantages d’un marché restreint, mais qui peut s’avérer juteux. Par ailleurs, la mise en location d’un chalet en montagne vous offre la possibilité d’en faire une résidence secondaire durant une période de vacance locative.

Article sur le même sujet

Le guide du diagnostiqueur immobilier

Le guide d’Alain Périé : l’essentiel pour les diagnostiqueurs immobiliers

Introduction Dans le monde complexe et en constante évolution de l'immobilier, le rôle du diagnostiqueur immobilier est devenu essentiel. "Le...

Lire la suite

Laissez-vous tenter par la location de biens de luxe

Sur le marché immobilier, les biens modestes côtoient ceux de luxe. Tournez-vous vers ces derniers si vous avez d’importantes ressources à investir. Vous avez la possibilité d’acheter un bien de haut standing ou d’en construire un. La première option est la plus simple, d’autant plus qu’il sera plus rapide de trouver un château, une maison de maître, un manoir ou autre.

En revanche, le choix de la construction vous offre l’opportunité de donner un cachet spécial à votre bien. Dans l’un ou l’autre cas, vous aurez à évoluer sur un marché de niche. Pour vous assurer de trouver des locataires, il vous faudra vous associer à des agences immobilières spécialisées dans ce type de biens. Ces structures ont des réseaux qu’elles mettent au service de leurs clients.

Investissez dans les parkings

Les parkings sont souvent oubliés lorsqu’il est question d’investissement dans l’immobilier locatif. Et pourtant, ils sont intéressants à plusieurs égards. D’abord, ils sont assez faciles d’accès du point de vue financier. Dans certaines villes françaises, vous pouvez devenir propriétaire d’un parking avec moins de 10 000 euros. Vous pouvez alors effectuer cette option si vous êtes à votre premier investissement dans l’immobilier. Ce serait une façon de limiter les risques.

Précisons toutefois que dans les villes les plus en vue, les prix des parkings montent jusqu’à plusieurs dizaines de milliers d’euros. Quoi qu’il en soit, la gestion locative de ce type de biens a l’avantage de ne pas impliquer d’énormes charges. Pour information, le bail d’emplacements de stationnement relève du Code civil et non du Code de l’habitation. En effet, il n’existe pas de plafonnement des loyers. De même, en tant que propriétaire, vous pouvez établir des clauses vous autorisant à mettre un terme au contrat en cas de non-paiement du loyer.

investissement parking immobilier

Conseils pour réussir votre investissement locatif

L’investissement dans l’immobilier locatif nécessite des réflexions poussées sur les différentes options qui s’offrent à vous. Veuillez placer votre budget au cœur du projet. En fonction de ce dernier, commencez par écarter les segments de marché sur lesquels vous ne pouvez pas prétendre investir. Si besoin, sollicitez un professionnel de l’immobilier pour vous aider à définir un budget selon vos objectifs.

Par ailleurs, recourez aux plateformes d’annonces d’offres immobilières. Certaines proposent des simulateurs qui servent à évaluer la rentabilité des projets d’investissement. Ces sites sont administrés par des spécialistes à qui vous pouvez demander conseil pour effectuer un choix éclairé entre la location nue et la location meublée, entre autres.

Si vous êtes un novice dans le domaine de l’investissement locatif, l’idéal serait d’opter pour un bien peu coûteux comme un parking, un studio ou un appartement. Pour finir, prenez le temps d’étudier la fiscalité qui encadre le domaine dans lequel vous voulez investir.

Sur le même sujet